FOREX : par où commencer ?

Pour pouvoir intégrer facilement au marché du FOREX ou marché des changes, il serait important de connaître son fonctionnement. Etant une activité complexe et non compliquée, se familiariser avec la fonction des différents acteurs et la connaissance des termes utilisés dans le domaine s’avère être indispensable.

Tout d’abord, il y a l’investisseur qui achète et vend les devises avec ou sans l’intermédiaire de son courtier ou broker. Dans l’historique, les négociations du FOREX ne se faisant pas sur un marché organisé mais sur un marché interbancaire, les particuliers devaient passer par les institutions bancaires pour pouvoir investir sur les taux de change. risques du forexLe montant minimum de transaction étant autour du million d’euros, peu de particuliers pouvaient s’offrir le luxe de travailler en tant que trader. C’est dans les années 2000 que les particuliers et professionnels pouvaient négocier sur les taux de change avec un montant plus faible notamment par l’intermédiaire des courtiers.

Vu l’importance de recourir au service d’un broker, il faut donc en premier lieu ouvrir un compte chez celui-ci. Ensuite, le Broker va passer les ordres d’achat et de vente du trader depuis le compte du trading. La rapidité de passage de l’ordre est cruciale pour un bon timing sur le spread  ou  encore la différence entre le prix d’achat et le prix de vente vu que le taux de change peut varier à tout moment. Maintenant, il revient au Trader d’anticiper les mouvements du marché en recueillant le maximum d’informations possible à l’échelle mondiale sur le plan économique, politique et financier. Cette anticipation est appelée la spéculation.

 Enfin, après observation, le trader pourra donner plusieurs types d’ordre au broker dépendamment de son appréciation sur l’évolution du marché. Ces ordres peuvent être des ordres au marché qui incite le broker à acheter, un ordre limite qui consiste à limiter les achats ou un ordre stop pour arrêter tout achat. Mais ces ordres peuvent être combinés comme un ordre If Done ou OCO en fonction du contexte.